Mes huiles essentielles préférées

he

Les huiles essentielles font partie intégrante de mon quotidien depuis un sacré moment déjà. Aujourd’hui, je vous invite à faire le tour de celles qui ne me quittent plus et dont j’apprécie particulièrement les bienfaits.

Attention ¡! Les huiles essentielles sont des petites merveilles naturelles, mais leur utilisation n’est pas anodine, notamment pour les publics plus sensibles (femmes enceintes et enfants). En effet, ce sont des produits « petits, mais très costauds » bien plus qu’on ne pourrait l’envisager. Veillez donc à respecter scrupuleusement les quantités conseillées (ne jouez pas les apprentis sorciers), renseignez-vous sur les propriétés de chacune avant de les utiliser, et surtout, en cas de doute, posez la question à un professionnel (aromatologue, pharmacien, médecin).

P1070530.JPG

L’HE de ravintsara

Originaire de Madagascar, « Ravintsara » signifie en malgache « feuille bonne à tout » ou « arbre aux bonnes feuilles », et pour cause, cette huile s’avère très utile pour soigner une multitude de maux. C’est aussi une alliée loyale à l’épreuve des températures automnales et hivernales. Antivirale exceptionnelle et anti-infectieuse, l’HE renforce l’immunité de manière générale.

Depuis l’arrivée de ma fille et son entrée à la crèche (bonjour les microbes), je suis devenue ultra-sensible et m’enrhume pour un rien. Ce petit flacon me sera, à nouveau, d’un grand secours cette saison. Je l’utilise principalement en prévention des infections typiques de l’automne/hiver. Si je commence à me sentir fébrile et/ou plus fragile, j’en dépose une goutte le matin dans une cuillère à café de miel ou sur un comprimé neutre et j’en applique également une goutte sur chaque poignet.

L’HE de menthe poivrée 

Ses propriétés sont si nombreuses que je ne pourrais pas toutes les énumérer dans cet article. Je me contenterai de vous décrire la manière dont je l’emploie personnellement.

Je suis très douée dans l’art de me cogner aux portes et/ou aux meubles chez moi, mais avant que le choc ne puisse faire des dégâts, je l’applique sur la zone douloureuse et le tour est joué ! Pas d’hématome visible (ou alors très diminué) le lendemain, ni de reste de douleur. Sa rapidité est assez étonnante. C’est aussi un anti-migraine magique dont les effets sont rapides et même agréables (assez rafraîchissant). Il suffit d’appliquer 2 gouttes sur les tempes et le front et de masser légèrement pour être débarrassé d’un vilain maux de tête. Ma dernière utilisation concerne la mauvaise haleine (glamour), j’en verse une goutte directement sous la langue et je peux vous garantir qu’aucun chewing-gum ne sera jamais aussi radical.

L’HE de petit grain bigarade (oranger amer)

C’est l’huile essentielle parfaite pour se détendre après une journée stressante car elle est effectivement très puissante pour apaiser ou traiter l’anxiété. Je l’utilise principalement en diffusion le soir. Son parfum frais embaume agréablement la pièce où je choisis de la diffuser. Quand j’ai du mal à m’endormir, je pose une ou deux gouttes sur mon oreiller pour m’aider à (re)trouver le sommeil.

p1070529

L’HE de palmarosa

Elle fait partie de celles que j’utilise surtout pour ses vertus cosmétiques. Le palmarosa est irremplaçable pour tous les problèmes de peaux, quels qu’ils soient (acné, eczéma, dartres, …). Ses propriétés régénératrices sont non négligeables et elles permettent d’atténuer les petites cicatrices laissées par les boutons. De mon côté, je l’utilise surtout comme déodorant car son action anti-mauvaises odeurs est redoutable ! J’applique une goutte sous chaque aisselle, en massant légèrement. Plus il fait chaud, plus je sens bon et son action dure toute la journée. Incroyable, n’est-ce pas ?

L’HE d’arbre à thé (tea-tree)

Probablement ma préférée ! Ses propriétés sont multiples : anti-infectieuse, anti-bactérienne à large spectre (c’est-à-dire efficace contre un grand nombre de microbes, de virus, de champignons et de parasites). Antiseptique, elle est capable de désinfecter totalement une blessure, anti-fatigue (elle stimule et donne de l’énergie), … Elle est également susceptible de calmer, voire d’éradiquer, de nombreux maux : les affections et infections cutanées (acné, impétigo, psoriasis et autres joyeusetés) ; les infections buccales (les aphtes et/ou les caries), elle a aussi la réputation de blanchir les dents (ce qui ne gâche rien). Elle renforce votre système immunitaire et traite certains problèmes capillaires (pellicules, poux). S’il me fallait choisir, c’est elle que j’emporterais avec moi sur île déserte (en plus, elle apaise les coups de soleil). Je m’en sers quotidiennement et lui ai accordé une place de choix dans ma salle de bain puisqu’il m’arrive très souvent d’en verser une ou deux gouttes sur ma brosse à dents ou de la diluer dans une huile végétale que j’applique ensuite sur l’ensemble de mon visage.

L’HE de carotte

Ma meilleure copine quand ma peau fait grise mine (oui, je fais des rimes). Plus sérieusement, elle a le don d’éclaircir le teint très rapidement. On lui prête des propriétés revitalisantes, régénérantes et cicatrisantes. Elle a également la réputation d’être détoxifiante et drainante (foie et reins), mais mon utilisation se limite à ses bienfaits sur la peau. Je l’utilise sur mon visage le matin en la combinant à mon huile végétale de noyau d’abricot. L’application est vraiment facile, elle ne tarde pas à pénétrer. Je tiens tout de même à préciser que son odeur est très … particulière, mais on s’y habitue.

→ À ne pas confondre avec l’huile végétale de carotte qu’on emploie parfois en guise d’auto-bronzant slow.

L’HE de lavande aspic

Ses propriétés apaisantes sur les piqûres d’insectes et les brûlures sont les plus connues. Il suffit de déposer une goutte de lavande aspic directement à l’endroit concerné. Le soulagement est pratiquement instantané. Les sensations de brûlure, d’échauffement, de douleur et/ou de démangeaisons sont aussitôt apaisées grâce à son pouvoir anesthésiant. Elle m’a beaucoup impressionnée lors d’une crise d’urticaire survenue suite à des grosses chaleurs. Je n’arrêtais pas de me gratter, mes mains avaient doublé de volume et les gourmes se multipliaient à vue d’œil jusqu’à l’application de la lavande aspic. C’est vraiment une potion magique, quelques minutes ont suffit à calmer efficacement la crise. Elle restera dans ma trousse de vacances à tout jamais.

p1070531

Comme vous pouvez le constater, j’emploie les huiles essentielles de manière assez variée. Une chose est certaine : je ne pourrais désormais plus m’en passer. Leurs capacités à améliorer les inconforts du quotidien m’ont totalement conquise. Lorsque l’inspiration me manque ou lorsqu’une information m’échappe, je me réfère à « Ma bible des huiles essentielles » de Danièle Festy, ouvrage très complet et très clair. J’en parlais déjà dans mes coups de coeur.

J’achète mes flacons dans un magasin bio, mais vous pouvez également vous en procurer en pharmacie. Conservez vos HE à l’abri de la lumière et de la chaleur afin de préserver au maximum toutes leurs propriétés.

J’espère que ce billet aura pu vous éclairer ou vous inspirer.

À bientôt.

Publicités

10 réflexions sur “Mes huiles essentielles préférées

  1. Je viens d’utiliser la menthe poivrée pour mon mal de crâne de ce matin…mais j’ai tout de même pris un perdolan en plus ;0) C’est vrai que la lavande aspic est efficace contre les piqûres et les brûlures aussi! Je vais essayer le palmarosa sous les aisselles! ;0) Merci pour les bonnes idées! :0)

    Aimé par 1 personne

  2. Très bel article…je vais essayer le petit grain bigarade en diffusion,j’y avais jamais pensé…faut-il nettoyer le diffuseur lorsque l’on change d’he?gros bisous à vous 3 et bon week-end,Mamy Framboise.

    Aimé par 1 personne

Laisser un billet doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s