Comment l’huile de germe de blé a sauvé ma peau

huiledegermedeblé

Pour la petite histoire

Depuis ma conversion à la slow cosmétique et ma découverte des propriétés multiples des huiles végétales, ma peau était visiblement en meilleure santé. Il faut savoir que cette conversion s’est faite durant ma grossesse, période où ma peau ne demandait que peu de soin et n’avait jamais été aussi belle. Quelques gouttes d’huile de jojoba sur la figure, du beurre de karité par-ci par-là et le tour était joué ! Le pied total.

Seulement, depuis l’accouchement et les bouleversements hormonaux qui l’accompagnent, mon épiderme est devenu plus que capricieux et est aussi sec que le désert de Gobi. Sec de la tête aux pieds, une catastrophe ! Je me grattais sans arrêt les jambes et le crâne (au point de penser que j’avais chopé des poux) et des plaques de sécheresse sont apparues du jour au lendemain sur mon visage.
L’huile de jojoba aux multiples bienfaits ne suffisait donc plus à nourrir ma peau.

J’avais entendu et lu beaucoup de bien sur l’huile de germe de blé dans l’alimentation et dans la cosmétique. J’ai donc décidé de m’en procurer histoire de voir ce qu’elle avait vraiment dans le ventre. Elle est indiquée pour les peaux sèches à très sèches, les peaux matures, le teint terne, la fatigue et la chute de cheveux (assez impressionnante après une grossesse). Le Graal dans mon cas en somme. Julien Kaibeck recommande de l’utiliser en complément des soins que l’on possède déjà : 2 gouttes d’huile de germe de blé dans sa crème ou dans un masque pour booster leur efficacité. J’ai préféré employer l’huile seule vu la sécheresse et la déshydratation importante de ma peau et de mes cheveux.

Je me suis tartiné le visage, le corps et le cuir chevelu et il n’aura fallu que deux petites semaines pour qu’une nette différence soit visible. Les plaques de sécheresse ont quitté mes joues et je n’ai plus du tout de démangeaisons. Ô Joie ! Ô Bonheur !

Cette huile fait désormais partie intégrante de ma routine beauté pour peaux sèches à désertiques (oui, ça existe) et cheveux qui grattent à mort.

Ce que vous devez savoir sur l’huile de germe de blé

Il s’agit d’une huile riche en vitamine E et en oméga 6. Elle est très efficace dans la lutte contre le vieillissement prématuré. Elle hydrate, assouplit et adoucit la peau. C’est une huile riche et épaisse qui s’adresse aux peaux sèches et/ou déshydratées qu’elle nourrira en profondeur. Utilisée régulièrement, elle favorise une bonne circulation sanguine au niveau de l’épiderme, permettant ainsi de garder la peau lumineuse, souple et en bonne santé. On peut également s’en servir pour prévenir les vergetures, soigner les crevasses et les petites brûlures.

Elle est épaisse et a une odeur très prononcée de pain et de céréales. Sa conservation est assez difficile car elle a tendance à s’oxyder très vite. Elle doit être conservée à l’abri de la lumière et de la chaleur et utilisée rapidement après ouverture.

Mieux vaut se tourner vers une huile bio de première pression à froid.

L’huile de germe de blé s’utilise également en cuisine, en assaisonnement uniquement car il ne faut pas la faire chauffer afin de préserver toutes ses propriétés.

Les différentes manières dont je l’utilise

En soin super hydratant pour mon visage et mon corps.

Quelques gouttes préalablement chauffées entre les mains suffisent à masser et hydrater mon visage, mon cou et mon décolleté.

Côté corps, j’en applique une quantité plus importante pour nourrir, mais aussi pour redonner de la tonicité à mon ventre, mes fesses, mes cuisses et mes bras (après une grossesse, ils en ont bien besoin).

En soin des mains.

Tout comme pour le visage, je n’en prélève que quelques gouttes et je masse mes mains quelques minutes afin de faire pénétrer l’huile convenablement. Le bonus, c’est qu’elle a la réputation de fortifier les ongles aussi .

En masque capillaire.

J’ai commencé par l’appliquer deux fois par semaine. J’enduisais mes cheveux d’huile des racines jusqu’aux pointes (ils sont courts, c’était rapide évidemment) et laissais poser deux heures environ. L’huile de germe de blé les nourrit et les répare. Actuellement, une fois par semaine suffit amplement.

En huile de bain.

J’ajoute de l’huile de germe de blé dans l’eau du bain et ma peau en ressort toute douce et bien hydratée.

Où la trouver ?

J’ai acheté mon flacon dans une herboristerie, mais vous pouvez également en trouver dans les magasins bio ou sur Internet.

N.B. Les huiles végétales sont des petites merveilles, mais soyez vigilantes si vous êtes sensibles ou allergiques. Faites un test dans le pli de votre coude 48H au préalable si vous avez des doutes.

A bientôt !

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Comment l’huile de germe de blé a sauvé ma peau

Laisser un billet doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s