La slow cosmétique et moi

Avant tout, je voudrais simplement préciser que le but de mon article n’est sûrement pas de faire la leçon à qui que ce soit, j’ai simplement très envie de partager avec vous mon avis, mon expérience personnelle avec la slow cosmétique et peut-être même de vous la faire découvrir. laslowcosmétiqueetmoi

Le slow/le bio, je l’applique chez moi depuis longtemps coté alimentation et ma grossesse m’a donné envie d’être encore plus vigilante à ce que je mangeais parce que je tenais à apporter des vraies « bonnes choses » à mon bébé.

Tout ça pour vous dire que le bio ou le naturel n’est pas tout nouveau pour moi, du moins dans ma cuisine, mais je ne pensais pas un jour franchir le cap côté beauté. Pourtant, force est de constater que ma salle de bain a petit à petit changé de visage et beaucoup de mes produits conventionnels ont disparu chacun à leur tour.

Mon expérience avec la slow cosmétique a commencé il y a un peu plus d’un an quand j’ai découvert Julien Kaibeck. J’ai vu une de ses chroniques beauté (le layering si me souviens bien) dans l’émission « Un gars, un chef » et ma curiosité a été piquée à vif. Je me suis précipitée sur son blog et j’ai été littéralement conquise (actuellement je dévore son bouquin, ma nouvelle bible). Sur ses précieux conseils, je me suis mise à lire la liste d’ingrédients des produits de beauté que j’achetais et, bim, coup de massue … Je réalise que j’applique de la merde des tonnes de silicone et des dérivés de pétrochimie sur mon visage. J’étais sonnée quand j’ai réalisé que même certaines marques que je croyais naturelles ne l’étaient pas vraiment. Pour ajouter une dernière couche à tout ceci, j’apprends que la fabrication de la plupart des produits conventionnels pollue la planète. L’envie de changer mes habitudes beauté est donc devenue une évidence.

Evidemment, ma nouvelle manière de consommer les produits de beauté s’est faite de manière progressive et j’ai encore pas mal de chemin à parcourir (côté maquillage, je n’ai pas encore trouvé mon bonheur dans le bio), mais si je peux faire du bien à ma peau et à la planète en même temps ça en vaut vraiment la peine.

 Mais c’est quoi la slow cosmétique ?

Je pense qu’on peut dire que la slow cosmétique est une révolution au sein du monde de la beauté. Elle est née suite à un énorme ras-le-bol des fausses promesses intenables de la cosmétique conventionnelle et a été lancée par Julien Kaibeck (devenu une référence en matière de cosmétique naturelle).

Ici, on privilégie les produits respectueux de la peau, des cheveux, mais aussi de l’environnement et on arrête de surconsommer des produits au contenu douteux qui nous promettent la lune.

En plus d’être plus saine que la cosmétique conventionnelle, la slow cosmétique est économique puisque la plupart des produits que vous achetez sont souvent polyvalents et parfois même comestibles (notamment les huiles végétales, le miel, … ).

C’est bien beau tout ça, mais je commence par quoi ?

  • Les huiles végétales

Vous pouvez hydrater votre peau avec une huile végétale (oui ma bonne dame). N’ayez pas peur, elles ne vous donneront pas de boutons comme on le pense généralement et elles ne sont pas seulement réservées aux peaux sèches. L’huile de jojoba par exemple est très efficace pour tous les types de peau grâce à son profil lipidique comparable à celui du sébum humain.

Sachez aussi que les crèmes conventionnelles contiennent surtout de l’eau  et cette eau n’est pas absorbée par la peau. L’épiderme a besoin de corps gras et c’est là qu’interviennent ces huiles végétales qui permettent à la peau de se nourrir et de retenir l’eau qui loge dans les couches plus profondes (le derme). Grosso modo, les crèmes lambdas n’agissent que de manière superficielle sur votre épiderme et, au mieux, font illusion en la lissant en surface grâce aux silicones qu’elles contiennent.

⇒ Ceci ne signifie pas que les crèmes doivent toutes terminer dans votre poubelle ! Prenez simplement le temps de lire la liste d’ingrédients pour être certaine d’avoir fait le bon choix.

Si vous optez pour les huiles végétales, préférez-les bio et de première pression à froid (elles préservent ainsi tous leurs actifs et sont plus efficaces).

Pour ma part, j’utilise de l’huile de coco pour me démaquiller, de l’huile de jojoba pour hydrater mon visage le matin et de l’huile de noyaux d’abricot le soir pour hydrater et apporter de l’éclat à mon teint. J’emploie également de l’huile de ricin sur mes cils et mes sourcils pour les renforcer.

  • Les hydrolats 

Un hydrolat ou eau florale est en fait la vapeur d’eau qui a servi à la distillation d’une huile essentielle, revenue sous forme liquide. Elle contient des traces de l’huile essentielle dont elle est issue et a donc les mêmes propriétés, mais sous une forme beaucoup plus douce.

Je les utilise comme tonique. J’adore vaporiser de l’hydrolat de bleuet le matin pour décongestionner mes yeux et me donner un coup de fouet et d’hamamélis le soir, après mon nettoyage. L’hamamélis tonifie, resserre les pores et limite l’apparition d’imperfections.

  • Les huiles essentielles

Une huile essentielle est l’essence distillée composée de molécules complexes et puissantes d’une plante aromatique (pour faire très très court). L’HE est souvent gorgées de vertus et peut véritablement participer de manière naturelle à votre bien-être.

¡ Attention ! Ce sont des produits qui ne peuvent pas être utilisés n’importe comment : il faut respecter les dosages recommandés, diluer l’HE dans une huile végétale et éloigner les publics fragiles (femmes enceintes, jeunes enfants, personnes sujettes aux allergies).

Je suis enceinte actuellement et je projette d’allaiter, la seule HE que je m’autorise à employer est la lavande vraie diluée dans de l’huile de jojoba et de noyaux d’abricot ou quelques gouttes dans mon bain pour savourer un moment détente.

  • D’autres indispensables

L’argile : pour vos masques, mais aussi en nettoyant visage (l’argile blanche est géniale pour cet usage).

Les beurres végétaux  comme le karité pour hydrater et nourrir intensément la peau de votre corps.

L’éponge konjac : je vous en ai déjà parlé longuement dans un article précédent. C’est un must-have !

Le bicarbonate de soude : en gommage, en soin pour les cheveux, pour le blanchiment des dents. Le plus polyvalent des produits que vous possédez déjà certainement.

Le miel et l’Aloé Vera : excellents hydratants.

Il existe encore une multitude de produits essentiels pour votre trousse slow, mais je ne vous cite que les produits que je possède et connais bien.

Où puis-je m’approvisionner ?

La plupart de ces produits sont disponibles dans les magasins bio et les herboristeries.

Sur internet : slow-cosmetique.com (boutique officielle du mouvement slow) , http://www.aroma-zone.com.

Si vous souhaitez plus d’informations et que le sujet vous intéresse, foncez sur le blog de Julien Kaibeck, il est génial : http://www.lessentieldejulien.com

Vous pouvez également vous rendre sur  www.slow-cosmetique.org.

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura informé. S’il y a des questions auxquelles je ne réponds pas, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires.

Allez-vous passer du côté slow de la Force ? 😉

A bientôt !

 

Publicités

17 réflexions sur “La slow cosmétique et moi

    1. Merci pour tes encouragements 🙂 Pour l’utiliser comme nettoyant, c’est très simple: il suffit d’en prendre un peu dans tes mains et de les humidifier. Tu obtiendras un lait très doux qu’il suffira de masser sur ton visage après ton démaquillage. J’espère avoir pu t’éclairer. Je compte développer tout ceci dans un article sur ma routine beauté slow 🙂

      J'aime

  1. Chouette article pour notre mouvement Slow Cosmétique ! Je suis bénévole pour l’association. C’est juste dommage que tu ne renvoies pas vers le site http://www.slow-cosmetique.com qui rassemble les marques qui portent la Mention Slow cosmétique et qu’on a félicité pour leur travail propre et écolo. Le shopping slow, c’est là que ça se passe et pas sur AZ… 😉 Ce serait sympa de changer ton article.

    Aimé par 1 personne

  2. Je commence aussi gentiment à me mettre aux produits de beauté bio et naturels, mais ca prend beaucoup de temps de tout remplacer..
    Et je dois dire que je suis vraiment contente ! Ils sont bien plus efficaces.
    Merci pour ton article vraiment top 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un billet doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s