10 choses que j’aurais bien voulu savoir avant d’être enceinte

8 moisDéjà 8 mois de grossesse, la presque dernière ligne droite avant l’arrivée de Bibou Chérie.

32 semaines qui sont passées à une vitesse folle et en y regardant de plus près, je me dis qu’il y a quand même pas mal de choses dont on aurait pu m’avertir.

#1 En ogresse tu te transformeras.

Lors du 1er trimestre j’ai eu l’immense joie de découvrir ce que signifiait véritablement le mot « fringales ». Ce mot me semble un doux euphémisme pas du tout représentatif de l’ogresse affamée que j’étais devenue.

La faim que je pouvais ressentir était surréaliste : j’aurais tué pour un morceau de croissant, vendu un membre de ma famille pour du chocolat, dévoré le bras de la personne à côté de moi. Bref, j’avais la dalle, tout le temps la dalle.

En passant, les envies de fraises ne sont que des légendes urbaines mignonnes. Quand on vit au pays des frites, les fraises on s’en contrefout.

#2 Les joies du 3ème âge tu découvriras.

Toujours au premier trimestre, j’ai eu un aperçu très net de la vie que je mènerai probablement quand je prendrai ma retraite : vie sociale ralentie (parfois inexistante), besoin inévitable de faire une toute petite sieste de 2 heures et demie tous les après-midi, découverte d’un amour immense pour mon lit et mon canapé. Bonheur, joie, plénitude.

#3 Tes émotions tu ne contrôleras pas.

Rire. Pleurer. Rire. Bouder. Re-pleurer (beaucoup). Bouder. Rire.

Ah ben, j’vais bouder maintenant et même si je ne sais plus pourquoi je boude exactement, tu n’en sauras rien Mon Cœur …

Mon mari mérite une médaille pour son stoïcisme et son amour inconditionnel face au petit monstre ingrat et de mauvaise foi que je suis pour l’instant.

#4 La pudeur tu oublieras.

On ne m’a jamais autant tripotée ! Je parle du corps médical bien entendu. Gynéco, kiné, médecins en tous genres, …

Tout ce joli petit monde t’examine sous toutes les coutures très souvent et parfois dans des positions plutôt gênantes.

#5 Les seins de Pamela Anderson tu auras.

Je suis plutôt du genre bonnet B discret et j’ai naïvement cru que mes seins ne prendraient pas trop de volume. J’ai « à peine » doublé de bonnet.

C’était plutôt gênant au départ parce que je n’avais pas de ventre, mais deux gros melons à la place des seins.

#6 La véritable inquiétude tu connaîtras.

J’ai toujours été d’une nature anxieuse, mais durant cette période j’ai vraiment compris le sens du mot « angoisse » : « Pourquoi elle ne bouge pas ? », « Est-ce qu’elle est vivante au moins ? », « Est-elle en bonne santé ? », « Est-ce qu’elle sera heureuse ? », « Va-t-elle m’aimer ? », « Vais-je être une bonne mère ? ».

#7 Le deuil du sommeil paisible tu feras.

Plus mon ventre s’arrondit, plus trouver une position confortable pour dormir devient un véritable challenge. Je dors habituellement sur le ventre ce qui est, bien entendu, impossible à faire pour l’instant.

Je dors actuellement avec un coussin entre les jambes ou sous le ventre. Coussin qui prend beaucoup de place, concurrence déloyale pour Chéri. De vilaines rumeurs disent aussi que je me suis mise à ronfler. J’ai toujours eu horreur des rumeurs.

#8 Le vocabulaire de la puériculture par cœur tu apprendras.

Quand tu entres dans un magasin d’articles pour bébés, tu entres dans une nouvelle dimension. Il y a beaucoup d’objets qui me sont totalement inconnus et l’étiquette des articles ne m’aide pas toujours à savoir à quoi ils servent exactement.

#9 Des étoiles plein les yeux tu auras …

Quand tu entendras son petit cœur battre pour la toute première fois et quand tu la sentiras bouger en toi.

#10 D’amour à en crever ton cœur débordera.

Qui aurait pu me l’expliquer ? Il faut le vivre pour pouvoir comprendre.
Cette crevette, devenue fœtus qui deviendra ma fille m’a transformée, a bousculé toutes mes priorités, mes convictions, mes certitudes pour faire de moi cette future maman qui n’aspire plus qu’à pouvoir serrer tout contre elle sa boule d’amour tant attendue.

Vivement décembre …

Publicités

20 réflexions sur “10 choses que j’aurais bien voulu savoir avant d’être enceinte

  1. je ressens tellement tout ça aussi….à part les fringales auxquelles j’ai pour le moment échappé (je touche du bois). en tout cas tu es à quelques doigts de la grossesse (ah ah le jeu de mot que je n’ai pas vu venir, voilà voilà…) donc plein de bonheur à toi, vous !!!

    Aimé par 1 personne

  2. Super ton article! Je garde tout cela en tête!
    Cependant pour les médecins, tu peux refuser un certains nombre de choses. J’attends de voir lorsque cela m’arrivera mais je pense refuser beaucoup de choses par haine envers le corps médical ^^
    En tout cas plein de bonheur !
    A bientôt

    Aimé par 1 personne

Laisser un billet doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s